Menu
04 82 29 37 79

Objet de votre demande

Informations Personnelles


En savoir plus sur le traitement de vos données personnelles.
135 Rue Paradis
13006 Marseille
Espace Vénitien
1 Avenue du président Salvador Allende 13500 Martigues
Horaires
Sur RDV uniquement
Accueil téléphonique
du Lundi au Vendredi
de 9h00 à 19h00
Cabinet principal
135 Rue Paradis
13006 Marseille
Cabinet secondaire
Espace Vénitien 1 Avenue du président
Salvador Allende 13500 Martigues
Maître Cédric Porin
Avocat au Barreau de Marseille
La presse en parle
TLM : Cas KEM ONE Retrouvez Cedric PORIN Avocat dans l'affaire KEM ONE
La Marseillaise

Les ex-salariés de Fnac-Darty aux prud'hommes - Journal La Marseillaise

«Les salariés licenciés, leurs représentants FO et CFDT et leurs avocats dans les locaux de la CFDT, hier pour une conférence de presse. Photo a.b. L'utilisation de l'article, la reproduction, la diffusion est interdite - LMRS - (c) Copyright Journal La Marseillaise»
Les ex-salariés de Fnac-Darty aux prud'hommes - Journal La Marseillaise
Lamy Social

Un extrait du Lamy Social

HARCÈLEMENT MORAL – PREUVE. Un employeur peut-il produire en justice sans son autorisation des photos d’une déléguée syndicale, clichés qui attestent d’une bonne ambiance dans la société ? Réponse négative du conseil de prud’hommes de Marseille.
Un extrait du Lamy Social  
La Provence

La Provence-25 octobre 2018

La Provence-25 octobre 2018
 
L'Humanité

L'Humanité.fr

Avec Cédric Porin du barreau de Marseille
elles ont élaboré un argumentaire-contre-le-plafonnement-prevu-par-le-nouvel-article-l-1235-3 du travail à disposition des salariés, des défenseurs-syndicaux et des avocats. Ca intéresse aussi les élus du personnel, CSE et syndicalistes.
Une forme de résistance judiciaire contre les ordonnances Macron afin d'obtenir une indemnité à hauteur du préjudice et non plafonnée.
EducPros.fr

EducPros.frR

Le président de l'institut Vatel attaque un syndicaliste pour diffamation
Alain Sebban, président fondateur de de l’Institut Vatel, poursuivait en diffamation le 8 septembre 2009, Michel Cavaud, secrétaire général du syndicat CFDT pour les départements du Gard et de la Lozère. Ce dernier avait dans les colonnes du Midi Libre daté du 30 juin 2007, critiqué la politique sociale de l’école...
France 3

France 3

Pour faciliter la reprise, l'administrateur demande à la CGT de retirer une plainte
« "1300 emplois menacés, selon Jérôme Guillemin, secrétaire du comité d'entreprise du site de Kem One à Saint-Fons (Rhône), ainsi que Cédric Porin, avocat du comité central d'entreprise de Kem One à Fos-Lavera (Bouches-du-Rhône), le retrait de cette procédure, réclamé mercredi à la mi-journée, serait une nouvelle conditionsuspensive pour la reprise du groupe chimique, où 1.300 emplois directs sont menacés».
Le Figaro

Le Figaro

Kem One: la CGT doit renoncer aux poursuites
« L'administrateur judiciaire de Kem One, juste avant une audience décisive du Tribunal de Commerce de Lyon sur l'avenir du groupe chimique, a demandé mercredi à la CGT de renoncer à poursuivre son ancien propriétaire, Arkema, a-t-on appris auprès du syndicat »
Le Monde

Le Monde

Les pratiques douteuses de l'ancien repreneur du groupe chimique Kem One
« Le choix du repreneur pourrait être effectué début décembre. Tel est du moins le scénario évoqué par la plupart des parties prenantes. "La concurrence entre les candidats ne peut qu'être favorable aux salariés", se réjouit Cédric Porin, avocat du comité d'entreprise »
La Tribune

La Tribune

Kem One : l’administrateur judiciaire se demande ce que fabrique le ministère d’Arnaud Montebourg
« Au plan financier les candidats s'engagent à injecter entre 50 et 60 millions d'euros de fonds propres. Au plan social, ils envisagent la « suppression de 130 postes pour Open Gate et entre 120 et 140 pour Sun Capital », selon Cedric Porin, avocat du CCE ».
L’Expansion

L’Expansion

Kem One: fusion d'offres de reprise, la décision de justice reportée
« Au tribunal de commerce, les deux candidats à la reprise du groupe chimique ont proposé de fusionner leurs offres. La décision sur une éventuelle reprise ou liquidation judiciaire a été repoussée à vendredi».
20 Minutes

20 Minutes

Gary Klesch, assigné en justice par la CGT
«Avec Gary Klesch, nous avons été victimes de magouilles financières», accuse Philippe Lemarchand, se basant pour cela sur un rapport remis lors de l'audience. Il y a eu des malversations. «» On se rapproche plutôt de l'abus de bien social avec des sommes détournées estimées à plus de 15 millions d'euros, rectifie Cédric Porin, avocat. On observe par exemple des honoraires de gestion facturés 1, 2 million d'euros par mois. Ces honoraires sont légaux, mais leur ampleur est contestable»
La croix

La croix

Kem One: les deux repreneurs veulent fusionner leur projet Les représentants des repreneurs devaient proposer au tribunal, à la reprise de l'audience, que le comité central d'entreprise soit de nouveau consulté sur leur projet commun jeudi matin et que le tribunal se prononce définitivement vendredi.
"On ne comprend plus rien", a commenté Cédric Porin, avocat du comité central d'entreprise des sites de Kem One à Fos-sur-Mer et Lavera (Bouches-du-Rhône)
Le Point

Le Point

Kem One: les repreneurs fusionnent leurs offres, le tribunal tranche vendredi
« "Le gros bémol, c'est le devenir de l'aval, car il semble que dans la fusion, de Krassny sera le patron indiscutable et indiscuté de l'amont, et OpenGate de l'aval", a souligné Cédric Porin, avocat du CCE de Fos-Lavera (Bouches-du-Rhône)».
Les Echos

Les Echos

ARKEMA France : Six mois de plus pour peaufiner la reprise de Kem One
« Les repreneurs potentiels conditionnent notamment leur offre au fait que Gary Klesch cède symboliquement les avoirs aval du groupe, jugés plus rentables. "Ed Horn, le directeur général de Klesch, a confirmé à la barre que les titres seraient cédés pour un euro symbolique", a indiqué à la sortie de l'audience Alain Ribeyre, avocat de Kem One. "Attention, rien n'est encore signé ", a relativisé Cédric Porin, avocat du CCE de l'entreprise, parlant "d'accord oral».
Le Parisien

Le Parisien

Kem One: deux mois supplémentaires pour le dépôt des offres de reprise
« Le tribunal a également pris connaissance des premières conclusions du rapport de l'expert judiciaire Jean-Luc Moncorgé sur la gestion du groupe par son actionnaire américain, le financier Gary Klesch, depuis que le groupe Arkema lui a cédé ses activités vinyliques pour un euro symbolique il y a un an.Selon Cédric Porin, avocat du comité central d'entreprise de Kem One à Fos-Lavera (Bouches-du-Rhône), ce rapport fait apparaître notamment des versements mensuels de 1,2 million d'euros du groupe au financier américain."Non seulement Klesch n'a pas mis d'argent mais le rapport montre qu'au contraire, il s'est servi", a dit l'avocat à l'AFP, ajoutant que le parquet avait dénoncé à l'audience "un abus de bien social. ».
Nice Matin

Nice Matin

Kem One les repreneurs fusionnent leurs offres, le tribunal tranche vendredi
« Après neuf mois de redressement judiciaire, les 1.300 salariés de Kem One concernés ne sont pas au bout de leurs surprises: mercredi, les deux repreneurs en lice ont fusionné leurs offres et le Tribunal de commerce de Lyon tranchera vendredi sur leur avenir ».
Vous appréciez, partagez !
Cédric Porin Télèphone04 82 29 37 79
Adresse135 Rue Paradis
13006 Marseille